2021-04-22

Des globes de cristal à portée de main

Quelle saison particulière! La Coupe du monde de ski alpin s’est déroulée exclusivement en Europe, le mot «bulle» a été prononcé et écrit au moins aussi souvent que «globe de cristal» et le terme «test» n’a pas uniquement fait référence au matériel.

Des globes de cristal à portée de main

Heureusement, les championnats du monde de Cortina d’Ampezzo (ski alpin) et d’Idre Fjäll (skicross) ont quand même pu être organisés. De plus, Marco Odermatt s’est retrouvé à deux doigts de conquérir un, voire deux ou trois globes de cristal tant convoités. Notre chef de course Beni Matti revient sur un hiver 2020/21 particulier, marqué à bien des égards par le coronavirus.

Championnats du monde (ski alpin et skicross)
Nous nous sommes présentés à Cortina d’Ampezzo avec une équipe réduite, mais très performante. Ces championnats du monde peuvent se résumer comme suit pour nous: pas loin du but, mais quand même légèrement déçus. La quatrième place de Marco Odermatt en descente constitue un magnifique résultat pour notre équipe. Mais en tant qu’équipementier, rater une médaille de si peu est naturellement un peu rageant. Au vu du déroulement de la saison, le jeune talent nidwaldien pouvait espérer une médaille, même si elle n’était pas forcément attendue dans la discipline reine. De son point de vue d’athlète, ces championnats du monde ne se sont pas non plus passés de la meilleure des manières. Sans une faute dans le Super-G, Marco aurait pu prétendre à la médaille d’or dans cette discipline. Après le Super-G (11e) et la descente (4e), la pression était bien entendu énorme en slalom géant. Mais une faute sur le ski intérieur, chose rare pour le jeune athlète en considérant sa façon de skier et sa saison, a mis fin à ses espoirs de médaille ici aussi. Les performances de Marco ne nous ont cependant aucunement déçus, nous étions juste tristes pour lui de ne pas avoir pu couronner ces championnats du monde par une médaille. Mais patience, il aura à nouveau à l’avenir la possibilité de briller lors d’un tel événement.

En skicross, nos athlètes, filles et garçons, se sont fait remarquer de brillante manière lors de leurs championnats du monde. Le premier titre à ce niveau pour Alex Fiva est absolument remarquable. Le Grison de 35 ans est l’un des meilleurs athlètes du circuit depuis des années et son travail est magnifiquement récompensé avec cette médaille d’or, après des Jeux olympiques et des championnats du monde moins fructueux par le passé. Fanny Smith, très en forme durant toute la saison, a également honoré son rôle de favorite en remportant la médaille d’argent.

Coupe du monde (ski alpin)
La saison de Coupe du monde s’est très bien déroulée pour nous. Nous aurions tout de suite signé si on nous avait dit avant le début des épreuves que Martin Cater remporterait sa première course de Coupe du monde et que Marco Odermatt lutterait jusqu’à la fin pour pas moins de trois globes de cristal. Compte tenu de notre petite équipe, nous pouvons nous montrer très satisfaits avec quatre victoires et neuf places sur le podium. Seul bémol, notre saison n’a malheureusement pas été couronnée par le gain d’un globe de cristal, mais cela ne saurait tarder. Nous tous, aussi bien Marco en tant qu’athlète que nous en tant qu’équipe technique et fournisseur, avons en effet énormément appris au cours de cet hiver 2020/21.

Mis à part les succès obtenus par notre jeune athlète nidwaldien, nous avons vécu des hauts et des bas en termes de résultats, comme c’est le cas chaque saison. Jasmine Flury est probablement le meilleur exemple de ces montagnes russes, avec des résultats allant de la 5e place à Crans Montana à des courses sans résultat. Ilka Stuhec était en bonne voie jusqu’à sa blessure à la cheville et Jasmina Suter a enfin montré son potentiel. La victoire de Martin Cater à Val-d’Isère a été une surprise pour tous et a suscité des attentes qui ont ensuite pesé lourd sur ses épaules. Mais Martin a prouvé qu’il est capable de skier très vite et avec cette victoire en Coupe du monde, il a réalisé quelque chose que beaucoup de skieurs se voient refuser durant leur carrière entière. Notre équipe dispose d’un excellent potentiel dans son ensemble, surtout en considérant les défections, entre autres, d’Aline Danioth, d’Andrea Ellenberger, de Luana Flütsch, de Marco Kohler et de Thomas Tumler en raison de blessures.

Coupe d’Europe et courses FIS (ski alpin)
Chez les garçons, Alexis Monney, champion du monde junior de descente en 2019, nous a fait très plaisir. Dommage qu’il ait dû marquer deux pauses pour des raisons de santé. Alexis a montré qu’il peut rivaliser avec des athlètes ayant fait leurs preuves en Coupe du monde comme Gilles Roulin ou Nils Mani, et qu’il dispose déjà d’un remarquable potentiel en vitesse malgré ses seulement 21 ans. Nils Mani a également bien skié durant la saison. S’il arrive à diminuer encore un peu son taux d’erreurs en piste, il sera à nouveau capable de finir parmi les meilleurs. Du côté des filles, nous possédons dans notre équipe des athlètes talentueuses comme Noémie Kolly, Jasmina Suter, Leana Barmettler, Vivianne Härri ou Alessia Bösch, qui font de grands progrès et pour qui la prochaine étape n’est vraiment qu’une question de temps. Et nous constatons aussi avec satisfaction notre bonne présence chez les juniors dans les classes d’âge 2002 et 2003.

Skicross
La victoire de Fanny Smith au classement général de la Coupe du monde et l’or d’Alex Fiva aux championnats du monde disent déjà tout. Nous sommes heureux qu’aux côtés de Fanny, d’autres skieuses et skieurs du team Stöckli aient pu monter régulièrement sur le podium. Notre équipe peut compter sur un bon nombre d’athlètes capables d’aller très vite avec nos skis, sur tous les types de neige et de pistes.

Cohabiter avec le coronavirus
Tout le monde a dû s’habituer aux circonstances particulières en début de saison. Nous avons par exemple dû accepter le fait de nous faire dépister à tout moment, un rituel devenu quasi quotidien. Mais au final, nous sommes toutes et tous heureux d’avoir pu disputer une saison complète. Bien sûr, ces circonstances particulières, et notamment les tests fréquents, ont engendré des coûts supplémentaires pour nous en tant qu’équipementier. Mais avec notre participation à la Coupe du monde et aux championnats du monde, on peut affirmer que ces efforts en valaient la peine. De plus, la situation particulière entourant le virus a également mis en lumière des éléments bénéfiques. Lorsque deux courses de la même discipline peuvent être organisées au même endroit, comme à Adelboden en l’espace de deux jours, cela présente des avantages pour toutes les parties concernées. L’infrastructure, la piste et l’aire d’arrivée, entre autres, peuvent être mieux utilisées et les déplacements fatigants sont également un peu moins nombreux.

Le futur
Une saison très intense pour tout le monde touche à sa fin. Mais avant que nos athlètes puissent profiter d’une pause estivale bien méritée, il reste encore des tests à effectuer. On ne parle cette fois pas de Covid-19, mais bien de matériel pour la prochaine saison. Il s’agira ensuite de recharger les batteries, avant de reprendre les entrainements sur la neige avec une énergie renouvelée aux mois de juillet/août. Avec les Jeux olympiques comme point d’orgue, une nouvelle saison passionnante nous attend en 2021/22. En tant que fabricant de skis, nous travaillons déjà à plein régime pour être prêts au bon moment.

Plus de News

Toutes les News
22/04/2021

Des globes de cristal à portée de main

Quelle saison particulière! La Coupe du monde de ski alpin s’est déroulée exclusivement en Europe, le mot «bulle» a été prononcé et écrit au moins aussi souvent que «globe de cristal» et le terme «test» n’a pas uniquement fait référence au matériel.

En savoir plus
05/03/2021

Marco Odermatt et Stöckli poursuivent ensemble

Avant même les finales de la Coupe du monde de Lenzerheide, Marco Odermatt, skieur suisse le plus en vue actuellement, a déjà prolongé contrat avec son fournisseur Stöckli jusqu’en 2023. Une excellente nouvelle aussi bien pour l’athlète nidwaldien de 23 ans que pour la marque suisse de skis.

En savoir plus