2022-10-23

Marco Odermatt commence sa saison par une victoire

Cet hiver 2022/23, durant lequel se dérouleront les championnats du monde, a débuté de la plus belle des manières. En remportant la première course de la saison, Marco Odermatt est désormais le deuxième skieur suisse le plus titré en slalom géant, derrière Michael von Grünigen (23 victoires) et devant Pirmin Zurbriggen (7 victoires).

Marco Odermatt commence sa saison par une victoire

Marco Odermatt était si détendu et décontracté à Sölden qu’il en était lui-même surpris. Manifestations avec les sponsors, interviews, rendez-vous avec les médias – le sportif de 25 ans a tout réglé avec le sourire et n’a pas trop eu le temps de vivre le stress d’avant course, cela jusqu’à peu de temps avant le départ. Mais la tension nécessaire était revenue au bon moment, juste avant de s’élancer pour la première manche de l’hiver. Odermatt a fait ce qu’il avait (presque) toujours fait parfaitement la saison dernière, c’est-à-dire jouer avec le terrain et exploiter ses immenses capacités techniques. Il a fait ce qu’il fallait pour prendre (nettement) la tête après le premier passage.

«Mais nous n’en sommes qu’à la moitié», avertissait cependant le prodige de Nidwald à la télévision autrichienne ORF. Lui et son serviceman Chris Lödler savaient qu’en prenant le départ en dernier lors de la deuxième manche, la piste serait dans un autre état que le matin. Mais comme tout s’était bien passé sur le premier parcours, ils ont décidé de maintenir les mêmes réglages pour l’après-midi. L’ensoleillement et les 29 concurrents qui se sont élancés avant Odermatt ont passablement modifié l’état de la neige, mais le skieur suisse a rapidement perçu ces changements et a effectué les ajustements techniques nécessaires, avant de dévaler le mur en direction de la ligne d’arrivée sans autres accrocs.

Comme l’année passée, son temps s’est affiché en vert à l’arrivée et Marco Odermatt fait maintenant partie des cinq athlètes à avoir remporté au moins deux fois la course de Sölden. Avant lui, Alexis Pinturault (2016/2019), Ted Ligety (2011/2012/2013), Bode Miller (2003/2004) et Hermann Maier (1998/2000) y étaient parvenus. Mais ce qui impressionne encore plus, c’est sa constance d’une saison à l’autre: le skieur du team Stöckli est monté sur le podium lors des neuf derniers slaloms géants de Coupe du monde disputés – dont six fois dans la peau du vainqueur. Sans oublier bien entendu l’or olympique, la cerise sur le gâteau.

Malgré la décontraction affichée avant la course, Marco Odermatt était soulagé après sa victoire. «On ne sait jamais ce qui résulte du travail effectué en été», déclarait-il lors de ses interviews en évoquant la préparation de la saison. Il n’était pas sûr d’être suffisamment affûté, car la préparation s’était déroulée de façon un peu différente que les années précédentes, en raison de l’ouverture de la saison de vitesse avec les courses de Zermatt, entre temps annulées. Mais le citoyen d’Hergiswil était sûr d’une chose avant le départ de la deuxième manche: «Tout le monde va faire des erreurs sur ce parcours», raison pour laquelle il a continué de se battre même après une frayeur sur le haut. Et ce combat s’est terminé de la plus belle des manières, avec la concurrence reléguée à 76 centièmes de seconde (Zan Kranjec) ou plus à l’arrivée.

Le deuxième athlète Stöckli classé a également signé un excellent début de saison. Rasmus Windingstad, qui a lui aussi misé sur les mêmes réglages lors des deux manches, a décroché une très belle 5e place.


Il s’agit du meilleur résultat du Norvégien depuis que celui-ci skie sur les lattes fabriquées à Malters (LU). L’athlète de 28 ans est sur les bons rails et peut donc poursuivre sur cette voie.

La course des femmes, pour laquelle les skieuses du team Stöckli Andrea Ellenberger et Vivianne Härri étaient de la partie, a dû être annulée samedi en raison des fortes chutes de neige et de la pluie sur la partie inférieure du parcours. Il n’a pas encore été défini si cette épreuve sera reprogrammée, et si oui, à quelle date et à quel endroit.

Plus de News

Toutes les News
24/01/2023

Chance dans la malchance pour Marco Odermatt

Seconde de frayeur pour Marco Odermatt et moment particulier lors de l’édition 2023 de Kitzbühel.

En savoir plus
09/01/2023

Marco Odermatt en démonstration au Chuenisbärgli

35'000 spectateurs souhaitaient voir Marco Odermatt triompher samedi au Chuenisbärgli et le phénomène nidwaldien ne les a pas déçus dans l’Oberland bernois. Entre-temps, les médias autrichiens cherchent eux aussi des superlatifs pour décrire de manière adéquate l’athlète du team Stöckli.

En savoir plus