2023-01-30

Odermatt bluffe tout le monde et première(s) pour son pote

Marco Odermatt a fait un retour remarqué avec un doublé à Cortina après sa pause pour blessure, tandis que son pote Marco Kohler remporte sa première victoire en Coupe d’Europe.

Odermatt bluffe tout le monde et première(s) pour son pote

Après Kitzbühel, deux questions étaient sur toutes les lèvres des fans de ski et des acteurs du cirque blanc, auxquelles une seule personne était capable de répondre: Marco Odermatt sera-t-il remis pour les championnats du monde de Courchevel/Méribel (6 au 19 février)? Et si oui, verra-t-on en France un «Odi» au meilleur de sa forme? Le Nidwaldien a fourni les réponses de façon claire et immédiate et n’a guère laissé planer de doutes lors des deux courses disputées sur l’«Olimpia delle Tofane».

Victoire en Super-G le samedi, victoire en Super-G le dimanche. Et le genou? «Il a bien tenu, je n’ai pas eu de problème», déclarait Odermatt à l’arrivée samedi, peu après avoir stupéfait tout le monde – y compris lui-même – suite à son retour de blessure. «C’est définitivement l’une de mes victoires les plus spéciales. Je remercie toute mon équipe pour son soutien la semaine dernière. J’ai eu une petite baisse de régime pendant cette période et je ne pensais pas que cela suffirait pour la course. C’est bien sûr incroyable que cela ait si bien fonctionné», confessait-il lors d’une interview à la télévision suisse. Sa concentration n’était pas idéale au départ et il a fallu plusieurs portes au skieur du team Stöckli pour trouver les bonnes sensations et le bon rythme. «J’ai même pensé à mon genou pendant la course. J’ai alors essayé d’appréhender le tracé porte après porte et de reprendre ainsi confiance.»

Marco Odermatt en a ensuite remis une couche le dimanche, lors du deuxième Super-G disputé dans la station italienne. Cette fois-ci, la certitude que le genou tiendrait et la confiance en soi étaient présentes dès le portillon de départ. Avec ce doublé signé à Cortina, l’athlète de Suisse centrale a prouvé, à lui-même et à tout le monde, qu’il était de nouveau capable de repousser ses limites après sa blessure au genou subie à Kitzbühel, et qu’il était aussi parfaitement prêt mentalement. En effet, comme samedi, Odermatt a beaucoup osé lors de cette deuxième épreuve et a nettement distancé ses concurrents sur certains tronçons. «J’ai mis les gaz à fond sur le tracé et j’ai tout risqué», témoignait-il lors de l’interview d’après course. «La confiance était bien sûr là après la manche de samedi et j’ai senti dès le premier virage que ça avançait.» Il a bien étudié le parcours lors de la reconnaissance et a skié de façon tactique dans un ou deux passages. Son plan de route était le bon, tout comme son matériel et ses skis Stöckli, préparés un peu différemment pas son serviceman Chris Lödler pour ménager son genou.

Après cet épisode de Cortina, «Odi» va maintenant se reposer un peu avant de partir à la chasse aux médailles à Courchevel/Méribel.

Victoire en Coupe d’Europe pour Marco Kohler, meilleur résultat pour Nicole Good

Marco Odermatt n’est cependant pas le seul athlète à avoir brillé ces derniers jours sur du matériel Stöckli. Le skieur du Haslital Marco Kohler, très bon pote de Marco Odermatt, a conquis une belle 2e place dimanche lors de la descente de Coupe d’Europe d’Orcières Merlette (FRA). «Je n’ai pas réussi à trouver la ligne idéale dans la partie inférieure, mais sinon c’était une bonne course», déclarait l'athlète de 25 ans, en annonçant vouloir faire encore mieux lundi (30 janvier) sur le même parcours. Aussitôt dit, aussitôt fait: Kohler a été le plus rapide et a ainsi fêté sa première victoire en Coupe d’Europe.

De son côté, Nicole Good avait renoncé au slalom de Coupe d’Europe de Vaujany (FRA) pour prendre le départ du slalom de Coupe du monde de Spindleruv Mlyn (CZE). Bien lui en a pris, la Saint-Galloise s’est classée 12e et a ainsi signé son meilleur résultat en Coupe du monde jusqu’à ce jour. «Oh oui, la décision de venir ici plutôt que d’aller en France était la bonne et a payé. Je suis très heureuse de la façon dont j’ai skié aujourd’hui, je me suis fait vraiment plaisir», affirmait l’athlète Stöckli samedi, le sourire aux lèvres.

Les spécialistes du skicross ont également pris part à des épreuves de Coupe d’Europe ce week-end. À Reiteralm, quatre athlètes du team Stöckli se sont assuré une place dans les grandes finales. Résultat des courses dans l’ordre, chez les femmes et chez les hommes, un 1er rang pour Daniela Maier (ALL), un 2e pour India Sherret (CAN), un 3e pour Gil Martin (SUI) et un 4e pour Daniel Bohnacker (ALL), le seul à terminer juste au pied du podium.

Plus de News

Toutes les News
13/02/2024

Victoires en série pour Odermatt et Thompson

Marco Odermatt a poursuivi son incroyable série à Bansko samedi passé en remportant sa dixième victoire de la saison en Coupe du monde. Et les nouvelles sont aussi très réjouissantes en skicross, avec entre autres les magnifiques résultats de la Canadienne Marielle Thompson.

En savoir plus
30/01/2024

Les globes de cristal tendent les bras à Marco Odermatt

Marco Odermatt remporte sa neuvième victoire de la saison à Garmisch-Partenkirchen, tandis que Lars Rösti (Coupe d’Europe) et Marielle Thompson (skicross) ont également de quoi se réjouir après ce week-end faste.

En savoir plus