2019-12-23

Podium trusté par les filles du team Stöckli dans le Tyrol du Sud

Fanny Smith devant Marielle Thompson et Daniela Maier: lors du skicross de Coupe du monde disputé à Innichen, les filles du team Stöckli n’ont laissé que des miettes à leurs concurrentes. En ski alpin, l’heure est par contre aux soucis pour Marco Odermatt qui s’est blessé au genou droit dans le slalom géant d’Alta Badia.

Podium trusté par les filles du team Stöckli dans le Tyrol du Sud

Les athlètes du team Stöckli ont fait très fort dimanche lors des épreuves de skicross de Coupe du monde disputée à Innichen (ITA). Chez les filles, Fanny Smith (SUI), Marielle Thompson (CAN) et Daniela Maier (GER) ont tout simplement trusté le podium dans son entier, tandis que chez les garçons Jonas Lenherr a conquis une brillante troisième place. Dans des conditions d’enneigement et de visibilité compliquées, la skieuse de Villars a placé une attaque décisive dans une courbe difficile pour prendre la tête devant la Suédoise Sandra Näslund. Fanny n’a ensuite plus lâché son os et a conquis sa 21e victoire en Coupe du monde. «C’était vraiment du skicross dans toute sa grandeur. Je suis maintenant heureuse de pouvoir profiter de la petite pause de Noël», se réjouissait la Vaudoise après la course. Sa concurrente suédoise s’est écartée de la ligne idéale sur la fin du parcours, ce qui a aussi profité à la championne olympique Marielle Thompson et à l’Allemande Daniela Maier. 

Les cadres du team Stöckli de ski alpin ont de leur côté été un peu moins gâtés. Des reports de course suivis d’annulations ont entaché ce week-end de compétition. Les filles n’ont rien eu à se mettre sous la dent à Val-d’Isère en fin de compte, tandis que les garçons ont pu prendre part à un Super-G à Val Gardena et au slalom géant d’Alta Badia. Ces deux courses n’ont malheureusement pas souri à Stöckli. À Val Gardena, Marco Odermatt a été freiné par le vent durant sa descente et a dû se contenter d’une décevante 24e place.

Le slalom géant disputé sur la Gran Risa à Alta Badia était ensuite au programme. La course a fourni son lot d’émotions aussi bien aux athlètes qu’aux spectateurs. Le Nidwaldien occupait la 2e place à la fin de la première manche et pouvait donc rêver de son troisième podium de Coupe du monde en slalom géant. Lors du deuxième passage sur une piste très marquée pour les derniers concurrents à s’élancer, son ski gauche s’est dérobé sur le haut du tracé, ce qui lui a fait perdre passablement de temps. Mais le pire était encore à venir, dans la deuxième moitié du parcours: l’athlète du team Stöckli a subi un choc violent et s’est écroulé après avoir toute de même passé la ligne d’arrivée, en criant «non!» et en tenant son genou droit blessé. Son attitude n’a laissé planer aucun doute sur la douleur ressentie et le skieur a été évacué de l’aire d’arrivée sur une civière. «J’ai ressenti un coup au genou dans le mur d’arrivée au passage d’une porte et j’ai immédiatement perçu une violente douleur», expliquait plus tard Marco Odermatt, très dépité. Le sextuple champion du monde junior passera des examens approfondis à la clinique universitaire Balgrist à Zurich lundi.

La seule course féminine disputée la semaine dernière en Coupe du monde de ski alpin s’est tenue à Courchevel. Lors de ce slalom géant, Viktoria Rebensburg a terminé quatrième et a manqué le podium pour seulement 0,04 seconde. «Je suis évidemment un peu déçue», réagissait l’Allemande de 30 ans peu après la course, mais avec le recul elle a aussi perçu l’aspect positif de la situation: suite à sa 13e place de Sölden et sa 7e de Killington, elle est rassurée sur ses performances au plus haut niveau dans la discipline. «Je ressens de nouveau du plaisir en slalom géant, je skie comme je l’entends et ça c’est vraiment cool.»

Les sentiments sont aussi positifs du côté d’Aline Danioth. Pour la deuxième fois après Ofterschwang en mars 2018, la skieuse uranaise a conquis des points de Coupe du monde en slalom géant en terminant à la 27e place. «Je suis hyper heureuse. La course n’a pas été facile, aussi en raison de mon numéro de dossard élevé. Nous avons beaucoup travaillé en slalom géant ces derniers temps et je me sens vraiment très bien sur mon matériel», affirmait la sportive de 21 ans.

Plus de News

Toutes les News
19/10/2020

Un début de saison canon – Stöckli sur le podium à Sölden

La Coupe du monde de ski alpin 2020/21 commence très fort pour Marco Odermatt, qui est monté sur la boite et est passé à un cheveu de la victoire lors du slalom géant d’ouverture disputé traditionnellement à Sölden. En terminant 11e, Andrea Ellenberger égale pour sa part son meilleur résultat en Coupe du monde jusqu’à ce jour.

En savoir plus
09/03/2020

Encore un champion du monde junior sur Stöckli

Le team Stöckli compte un champion du monde supplémentaire dans ses rangs. Alexis Monney a remporté samedi la médaille d’or de descente à l’occasion des championnats du monde juniors disputés à Narvik (NOR). Les spécialistes du skicross ont de leur côté aussi fait le job et remporté plusieurs succès et médailles ces derniers jours.

En savoir plus