2020-01-20

Stöckli deux fois sur le podium en skicross

Deux podiums à Nakiska, un retour sur la neige chez les filles et un autre chez les hommes, et malheureusement une blessure sérieuse. La troisième semaine de janvier a été marquée par des hauts et des bas pour Stöckli.

Stöckli deux fois sur le podium en skicross

Les spécialistes du skicross – femmes et hommes – ont retrouvé à Nakiska (CAN) les joies de la Coupe du monde. Lors de cette première compétition disputée en 2020, les athlètes Stöckli Daniel Bohnacker (ALL) et Fanny Smith (SUI) sont montés sur le podium. La skieuse de Villars est partie très fort et semblait être en mesure de remporter sa 22e victoire de Coupe du monde. Elle a gagné son quart de finale avant de s’imposer également en demi-finale, devant sa collègue de marque Marielle Thompson entre autres. Dans la finale, Fanny s’est tout d’abord retrouvée derrière Sandra Naeslund avant d’être encore doublée par la Canadienne Brittany Phelan. La skieuse vaudoise a réussi à maintenir le contact avec ses deux concurrentes, mais sans toutefois trouver le moyen de les dépasser. Marielle Thompson s’est pour sa part imposée dans la petite finale pour terminer à la cinquième place de l’épreuve.

Chez les hommes, dans le froid glacial de Nakiska, l’Allemand Daniel Bohnacker s’est frayé son chemin de façon relativement aisée jusqu’en finale. Mais l’athlète du team Stöckli a finalement dû s’avouer vaincu derrière les deux Canadiens Reece Howden et Kevin Drury, ce qui lui a cependant permis de monter sur la troisième marche du podium. Tobias Müller (ALL) a de son côté terminé au 7e rang final.

Marco Odermatt et Jasmine Flury sont de nouveau là. Les deux spécialistes du ski alpin ont repris l’entrainement après leur blessure respective au genou et se préparent pour leur prochain retour en Coupe du monde. «J’estime à 50% mes chances de revenir lors du Super-G de Kitzbühel», déclare Marco Odermatt, dont le genou résiste bien aux charges d’entrainement après son intervention au ménisque. Jasmine Flury également se montrait positive après ses premiers jours de ski, tout d’abord à Davos puis au col San Pellegrino. Elle avait pour sa part subi une compression osseuse et une déchirure du ligament interne du genou droit: «Tout s’est bien déroulé ces derniers jours. Je me suis tout d’abord entrainée en slalom géant et en Super-G sur des pistes faciles et bien préparées, afin de retrouver petit à petit toute ma confiance. J’ai ensuite participé à un entrainement de descente vendredi passé et j’ai aussi eu de bonnes sensations. Je m’entrainerai de nouveau en descente à Bansko et je déciderai alors si je prendrai part à la course», nous explique la skieuse grisonne de 26 ans.

Les athlètes Stöckli Viktoria Rebensburg, Andrea Ellenberger et Aline Danioth (toutes à Sestrières), ainsi que Martin Cater (à Wengen) ont défendu les couleurs de la marque lors du week-end passé. L’Allemande Rebensburg occupait la 3e place après la première manche du slalom géant de Coupe du monde disputé le samedi. Elle avait donc de bons espoirs de conquérir son premier podium de la saison 2019/20 dans cette discipline. Mais les choses ne se sont malheureusement pas déroulées comme espérées pour la championne olympique 2010: «J’ai simplement skié de façon trop gentille. La densité et la qualité sont telles parmi les athlètes de slalom géant qu’on est obligé d’y aller à fond si on veut terminer devant.» Andrea Ellenberger a de son côté progressé de trois rangs en deuxième manche pour terminer à une encourageante 21e place. Le slalom géant parallèle du dimanche a par contre été le théâtre d’un événement beaucoup moins réjouissant. Après avoir créé la surprise au premier passage en éliminant pas moins que Petra Vlhova, Aline Danioth a chuté et s’est blessée en huitième de finale. Selon les premières nouvelles fournies par Swiss-Ski, la skieuse d’Andermatt aurait subi une blessure sérieuse au genou lors de son accident. Elle a été rapatriée en hélicoptère en Suisse le dimanche déjà. Nous souhaitons Aline un bon et rapide rétablissement.

Le Slovène Martin Cater, qui a souvent obtenu de bons résultats à Wengen par le passé, a cette fois quitté l’Oberland bernois avec un sentiment mitigé. Le skieur de 27 ans a parfaitement lancé son week-end le vendredi en terminant 6e du combiné, de loin son meilleur résultat de la saison. La descente de samedi ne lui a par contre pas souri et il n’a pas récolté de points de Coupe du monde lors du grand rendez-vous bernois (34e rang final).

Plus de News

Toutes les News
19/10/2020

Un début de saison canon – Stöckli sur le podium à Sölden

La Coupe du monde de ski alpin 2020/21 commence très fort pour Marco Odermatt, qui est monté sur la boite et est passé à un cheveu de la victoire lors du slalom géant d’ouverture disputé traditionnellement à Sölden. En terminant 11e, Andrea Ellenberger égale pour sa part son meilleur résultat en Coupe du monde jusqu’à ce jour.

En savoir plus
09/03/2020

Encore un champion du monde junior sur Stöckli

Le team Stöckli compte un champion du monde supplémentaire dans ses rangs. Alexis Monney a remporté samedi la médaille d’or de descente à l’occasion des championnats du monde juniors disputés à Narvik (NOR). Les spécialistes du skicross ont de leur côté aussi fait le job et remporté plusieurs succès et médailles ces derniers jours.

En savoir plus