2020-12-17

4 courses, 6 podiums – un départ canon en skicross

L’équipe Stöckli de skicross s’est présentée en grande forme lors de l’ouverture de la saison de Coupe du monde. Les athlètes sont montés à trois reprises sur la boite le premier jour et ont même trusté un podium le deuxième jour.

4 courses, 6 podiums – un départ canon en skicross

La Coupe du monde de skicross a été lancée à Arosa mardi et mercredi. L’équipe Stöckli a fait très fort, et a même dominé sans partage une des courses. Les skis vert et noir fabriqués à Malters ont connu les joies du podium dans trois des quatre épreuves au programme.

Le point d’orgue de ces deux jours de course a bien sûr été la course féminine de mercredi: Fanny Smith (SUI) s’est imposée devant Marielle Thompson (CAN) et Talina Gantenbein (SUI) – une razzia impressionnante de la part du team Stöckli. «C’était un sandwich suisse», selon Fanny Smith, qui a remporté sa 24e course de Coupe du monde à Arosa, en décrivant ce nouveau double podium helvétique chez les femmes après celui de février 2019. Gantenbein et Smith avaient déjà pris la 1re et 2e place de leur demi-finale, permettant à la skieuse grisonne de se qualifier pour la première finale de sa carrière. En finale, l’expérimentée Canadienne Marielle Thompson, qui skie elle aussi sur Stöckli, s’est glissée au milieu du sandwich suisse. Le mardi déjà, lors de la première épreuve disputée dans les Grisons, deux athlètes de l’équipe Stöckli (Fanny Smith 2e et Sami Kennedy-Sim 3e) s’étaient hissées sur le podium. Ce sont ainsi cinq des six marches sur la boite qui sont revenues à des athlètes skiant sur la marque lucernoise chez les femmes, soit 83,33% des places en jeu!

Les hommes n’ont de leur côté pas réussi à égaler ces résultats incroyables, mais ils ont tout de même montré de belles choses le premier jour. Les deux vétérans suisses Alex Fiva (34 ans) et Jonas Lenherr (31 ans) se sont livrés à un grand combat avec leur compatriote Joos Berry et avec le Suédois David Mobaerg, futur vainqueur de cette étape sprint. Berry et Fiva se sont un peu gênés dans la finale et Mobaerg en a profité pour prendre la poudre d’escampette. Fiva, 2e à l’arrivée, est monté sur le podium pour la troisième fois consécutive lors de sa course à domicile, tandis que Lenherr a dû se contenter de la 4e place finale.

 «Quel magnifique début de saison pour nous», se réjouissait Beni Matti, chef de course du team Stöckli. «Notre matériel a très bien fonctionné et les athlètes ont démontré qu’ils sont en forme. Je suis impatient de voir ce que la suite de la saison nous réserve de bon!»

Plus de News

Toutes les News
31/05/2022

ELLE A TOUJOURS LE DERNIER MOT

Une fois que les skis sont poncés, mis en paires et rectifiés, ils sont prêts à partir sur les pistes… ou en tout cas on pourrait le penser. Mais les choses ne se passent pas exactement de cette manière. Avant d’être libérés, les skis sont examinés encore une fois à la loupe et les dernières étapes de la production sont effectuées. C’est Vreni Wobmann, 51 ans, responsable de l’équipe de contrôle de la qualité, qui a le dernier mot.

En savoir plus
04/05/2022

LES DEUX FONT LA PAIRE

Il a déjà uni des milliers de couples et leur nombre augmente chaque jour. Il ne s’agit pas ici d’un célébrant de mariage ou d’un thérapeute de couple, mais de Thomas Hänsli, 42 ans, qui est chargé chez Stöckli de trouver à chaque ski son jumeau.

En savoir plus