2018-11-26

Un week-end d’ombres et de lumières

Des points de Coupe du monde pour les hommes en vitesse et pour les filles en slalom, pas de chance pour Andrea Ellenberger et Viktoria Rebensburg en slalom géant. Beaucoup d’émotions lors du premier week-end de Coupe du monde disputé outre-Atlantique.

Un week-end d’ombres et de lumières

De gros espoirs avaient été placés le samedi dans le slalom géant de Killington et un podium était même attendu. Mais la course fut une grosse déception pour Viktoria Rebensburg. La skieuse bavaroise de l’équipe Stöckli se trouvait à une demi-seconde des meilleures après la première manche, et un podium était encore tout à fait dans ses cordes. Viktoria a donc décidé d’attaquer à fond sur le deuxième parcours et tout allait bien pour signer un meilleur temps de manche, avant que l’irréparable n’arrive. L’Allemande de 29 ans a commis une faute, est partie en sur-rotation et a été obligée d’abandonner. «Ce n’était pas mon jour», déclarait la championne olympique 2010 et vainqueur de la course de Killington l’année passée.

Les hommes du team de vitesse Stöckli ont obtenu de leur côté de meilleurs résultats au Canada. Urs Kryenbühl a signé une remarquable performance lors de la descente du samedi. Parti avec le numéro 42, le skieur schwyzois a parfaitement maitrisé le parcours technique de la «Fall Away» pour terminer à une très belle 22e place et glaner ainsi quelques précieux points de Coupe du monde. 24 heures plus tard par contre, le scénario fut un peu moins réjouissant pour Kryenbühl. Urs a dérapé dans le même passage où il avait convaincu la veille, ce qui l’a obligé à abandonner ce Super-G. Par contre, Dustin Cook (16e), Stefan Rogentin (19e), Martin Cater (20e) et Marco Odermatt (25e) se sont tous assurés des points de Coupe du monde. «Cela s’est vraiment super bien passé et je suis heureux de pouvoir débuter cette saison de cette manière», déclarait Rogentin, qui n’avait pas réussi à se qualifier la veille pour la descente. «Je me sens en forme et mon équipement est performant. J’ai vraiment bien skié sur le haut et sur le bas, mais j'aurais définitivement pu mieux faire dans le tronçon intermédiaire. Je me réjouis maintenant de partir pour Beaver Creek», nous confiait le Grison de 24 ans.

Andrea Ellenberger est à coup sûr la malchanceuse du week-end au sein du clan Stöckli. La spécialiste de slalom géant a manqué sa qualification pour la deuxième manche du géant de Killington pour 0,10 seconde seulement. «Je ne suis en fait pas tellement déçue, mais plutôt fâchée», témoignait la sportive d'Hergiswil. «Un dixième de seconde n’est pas difficile à trouver lors de l'analyse! Plutôt qu’à un endroit spécifique, c'est sur tout le dernier tronçon du parcours que j'ai laissé du temps. J’ai perdu la ligne après une faute et j’ai ainsi dû parcourir beaucoup plus de chemin.» Andrea va maintenant revenir en Suisse et repartir directement pour la Suède, où se disputeront les premières courses de Coupe d'Europe de la saison.

Carole Bissig et Aline Danioth ont pour leur part conquis le dimanche en slalom ce qu’elles n’avaient pas obtenu le samedi en géant: toutes deux ont placé des points de Coupe du monde dans leur escarcelle. À noter qu’en terminant 18e, l’Uranaise Danioth a signé son meilleur résultat en slalom de Coupe du monde jusqu’à ce jour.

Lake Louise (CAN). Coupe du monde descente, hommes: 1. Max Franz (AUT) 1:46,18. 2. Christof Innerhofer (ITA) 0,28. 3. Dominik Paris (AUT) 0,54. 4. Vincent Kriechmayr (AUT) 0,57. 5. Johan Clarey (FRA) 0,64. 6. Beat Feuz (SUI) 0,67. 67. Thomas Dressen (GER) 0,78. 8. Aksel Lund Svindal (NOR) und Matthias Mayer (AUT) 0,80. 10. Johannes Kröll (AUT) 1,04. – Puis: 22. Urs Kryenbühl (SUI/Stöckli) 1,66. 31. Martin Cater (SLO/Stöckli) 2,17. 51. Marco Odermatt (SUI/Stöckli) 3,28.

Lake Louise (CAN). Coupe du monde Super-G, hommes: 1. Kjetil Jansrud (NOR) 1:33,52. 2. Vincent Kriechmayr (AUT) 0,14. 3. Mauro Caviezel (SUI) 0,21. 4. Hannes Reichelt (AUT) 0,44. 5. Aksel Lund Svindal (NOR) 0,57. 6. Matthias Mayer (AUT) 0,65. 7. Adrien Theaux (FRA) 0,88. 8. Adrian Smiseth Sejersted (NOR) 0,89. 9. Thomas Dressen (GER) 0,94. 10. Beat Feuz (SUI) 0,97. – Puis: 16. Dustin Cook (CAN/Stöckli) 1,26. 19. Stefan Rogentin (SUI/Stöckli) 1,44. 20. Martin Cater (SLO/Stöckli) 1,46. 25. Marco Odermatt (SUI/Stöckli) 1,56. – Éliminé: Urs Kryenbühl (SUI/Stöckli).

Killington (USA). Coupe du monde slalom géant, femmes: 1. Federica Brignone (ITA) 1:51,33. 2. Ragnhild Mowinckel (NOR) 0,49. 3. Stephanie Brunner (AUT) 0,78. 4. Mikaela Shiffrin (USA) 0,99. 5 Tessa Worley (FRA) 1,01. 6. Wendy Holdener (SUI) 1,31. 7. Petra Vlhova (SVK) 1,33. 8. Anna Veith (AUT) 1,36. 9. Katharina Liensberger (AUT) 1,60. 10. Frida Hansdotter (SWE) 2,11. – Pas qualifiées pour la 2e manche: 32. Andrea Ellenberger (SUI/Stöckli) 2,20. 45. Aline Danioth (SUI/Stöckli) 3,19. 56. Carole Bissig (SUI/Stöckli) 4,10. – Éliminée en 2e manche (e. a.): Viktoria Rebensburg (GER/Stöckli).

Killington (USA). Coupe du monde slalom, femmes: 1. Mikaela Shiffrin (USA) 1:43,25. 2. Petra Vlhova (SVK) 0,57. 3. Frida Hansdotter (SWE) 1,08. 4. Bernadette Schild (AUT) 1,41. 5 Michelle Gisin (SUI) 1,93. 6. Wendy Holdener (SUI) 2,37. 7. Anna Swenn Larsson (SWE) 2,44. 8. Katharina Gallhuber (AUT) 2,94. 9. Katharina Truppe (AUT) 3,32. 10. Lena Dürr (GER) 4,06. – Puis: 18. Aline Danioth (SUI/Stöckli) 5,10. 24. Carole Bissig (SUI/Stöckli) 6,20.

More News

See All
21. März 2016

Stöckli est nouveau co-sponsor du Grand Prix Migros

Stöckli Swiss Sports AG soutient dorénavant en tant que co-sponsor la plus grande course de ski européenne destinée aux enfants et aux jeunes, et permettra aux coureurs de tester ses nouveaux modèles de skis.

En savoir plus
21. März 2016

UN DÉBUT DE SAISON REMPLIT D‘ÉMOTIONS

Stöckli a tout vécu ce week-end ! De la tristesse d’abord avec l'annonce de la retraite de notre athlète la plus titrée, Tina Maze, et beaucoup de joie avec la splendide performance de Marco Odermatt le dimanche!

En savoir plus