2021-10-24

Départ réussi – Marco Odermatt commence par une victoire

Marco Odermatt remporte la première course de la saison à Sölden, Rasmus Windingstad signe son meilleur résultat sur Stöckli et Andrea Ellenberger termine dans les points pour son comeback. Un excellent week-end pour Stöckli.

Départ réussi – Marco Odermatt commence par une victoire

Le chef de course de Stöckli, Beni Matti, avait parlé d’une équipe «réduite, mais très affûtée» avant l’ouverture de la saison à Sölden, et le bilan du premier week-end de Coupe du monde de ski alpin lui a donné raison. La performance de Marco Odermatt sur le glacier de Rettenbach, au-dessus de Sölden, a été exceptionnelle. Il s’est imposé de très belle manière sur une piste qui «tapait» beaucoup selon ses déclarations après la course. Avec cette victoire, sa cinquième en Coupe du monde, le Nidwaldien de 24 ans a pris un départ parfait dans un hiver où il tentera de remporter le grand globe de cristal, après avoir terminé deuxième la saison dernière.

En signant une bonne première manche, Odermatt a tout de suite fait comprendre qu’il ne s’était pas rendu à Sölden pour finir cinquième ou septième, après son deuxième rang de l’année précédente. En se plaçant en embuscade avec le troisième chrono, derrière l’Autrichien Roland Leitinger et le champion du monde Mathieu Faivre, le skieur de Suisse centrale se trouvait en position idéale avant d’attaquer la deuxième manche. Le Français n’a alors pas skié à son meilleur niveau et Leitinger a dû s’avouer vaincu face à Odermatt, qui a su imposer sa science du ski sur le parcours plus direct tracé par son entraineur Helmut Krug. Le jeune Suisse a ainsi engrangé ses premiers 100 points de Coupe du monde lors de cette épreuve d’ouverture. «C’est évidemment un excellent début de saison», affirmait-il après la course, avec son numéro 7 peint à la main sur la poitrine à la suite de la perte de son dossard «officiel». «J’avais manqué de peu la victoire l’année passée face à Lucas Braathen, mais aujourd’hui j’ai eu les centièmes de mon côté.»

Avec Rasmus Windingstad, un deuxième athlète du team Stöckli se trouvait au départ dimanche, et le Norvégien de 27 ans a aussi très bien lancé sa saison olympique en Autriche. Cela faisait un certain temps qu’il n’avait plus terminé dans le top 10. Après la première manche, il semblait qu’il ne serait pas en mesure de signer un si bon résultat lors de cette ouverture de saison 2021/22. Il a néanmoins très bien skié sur le deuxième tracé et a réalisé le deuxième temps de chrono, juste derrière son compatriote Lucas Braathen. Ce dernier a profité des bons conseils fournis par Windingstad via radio, qui l’ont amené à modifier un peu sa tactique de course. «C’est génial de faire partie de cette équipe norvégienne. Peut-être que ce sera Braathen qui m’aidera la prochaine fois», déclarait Windingstad après sa performance.

Chez les femmes, Andrea Ellenberger, 24e à l’arrivée, a obtenu ses premiers points de Coupe du monde pour son retour après sa blessure aux ligaments croisés. La citoyenne de Hergiswil n’était cependant pas entièrement satisfaite juste après sa course, une erreur à la sortie du mur a coûté un meilleur classement à l’athlète de 28 ans. «Mais je serai certainement très heureuse de ma performance dans une heure ou deux. Marquer des points n’était pas mon objectif principal, je voulais juste être au départ et avoir du plaisir à skier.»

Jasmina Suter et Vivianne Härri ne se sont en revanche pas qualifiées pour la deuxième manche, et n’ont donc pas marqué de points de Coupe du monde. «Je suis déçue de mon résultat. Je me suis bien préparée, j’étais prête et je n’ai pas réussi à montrer ce dont je suis réellement capable», déclarait Härri, 22 ans, après sa deuxième participation à une épreuve de Coupe du monde. Elle a maintenant un peu de temps pour se préparer au mieux en vue de la Coupe d’Europe, qui débutera à la fin du mois de novembre à Trysil (NOR).

Plus de News

Toutes les News
17/01/2022

Marco Odermatt a pris d’assaut aussi le Lauberhorn

Cinq jours après sa grande victoire à Adelboden, Marco Odermatt remporte également le Lauberhorn. Le Nidwaldien termine le Super-G à la 1ère place dans la descente raccourcie et termine le classique à la 4e place.

En savoir plus
10/01/2022

Les yeux pleins d’étoiles à Adelboden et Kranjska Gora

Marco Odermatt a offert, à lui-même et à toute la Suisse du ski, une énorme victoire à Adelboden. Mais ce triomphe ne doit pas occulter les performances de trois autres skieuses du team Stöckli, même si ce trio aura plutôt vécu sa joie en silence.

En savoir plus