2019-10-28

Ouverture de la saison à Sölden: déception pour les athlètes Stöckli

Le podium était à portée de main tant le samedi que le dimanche, mais les espoirs ont été déçus. Les filles du team Stöckli et Marco Odermatt ont malheureusement laissé passer leur chance à Sölden.

Ouverture de la saison à Sölden: déception pour les athlètes Stöckli

Tous les feux étaient au vert pour Stöckli lors des deux slaloms géants de Sölden. Marco Odermatt, seul pilote de la marque suisse présent au départ chez les hommes, occupait la troisième place après la première manche, en embuscade derrière le futur vainqueur Alexis Pinturault et le futur deuxième, son compatriote Mathieu Faivre. La situation était plutôt bonne pour le Nidwaldien, même si celui-ci n’était pas 100% satisfait de sa première manche, lors de laquelle il a commis quelques petites fautes, selon lui. Mais les chances pour un troisième podium en slalom géant de Coupe du monde étaient bien là. Malheureusement, ses espoirs de terminer sur la boite se sont envolés au milieu du deuxième parcours. Marco a finalement obtenu la 13e place, ce qui l’a laissé sur sa faim. «Je suis vraiment énervé» et «c’était bête» sont les mots qui lui sont venus à la bouche après sa performance décevante. «Le matin, j’ai déclaré que même en faisant quelques fautes, j’arrivais à rester cool. Et en deuxième manche j’ai failli une première fois, puis une deuxième de façon encore plus marquée. Et comme sur le premier parcours j’ai signé un bon temps malgré une descente qui n’était pas parfaite, je savais ce qu’il était possible d’obtenir quelque chose ici à Sölden», se confiait, très déçu, le sextuple champion du monde junior de 2016/2018. La course a été remportée par Alexis Pinturault, qui s’est imposé face à son compatriote Mathieu Faivre. La troisième marche du podium est quant à elle revenue au Slovène Zan Kranjec.

Du côté des filles le samedi, deux athlètes sur trois du team Stöckli – Viktoria Rebensburg et Andrea Ellenberger – ont passé le cut de la première manche. Pour Jasmina Suter par contre, la journée de travail s’est terminée à la fin du premier passage déjà. Au final, Viktoria Rebensburg a terminé à la 13e place seulement et Andrea Ellenberger aussi espérait un peu mieux que son 16e rang. La skieuse allemande, qui s’était imposée ici en 2010 et 2017, a semblé skier un peu sur la retenue lors de cette édition disputée sur le glacier du Rettenbach. Elle-même ne s’expliquait pas vraiment ni sa 10e place intermédiaire après la première manche, ni son classement au final. «J’ai de la peine à fournir des explications pour le moment, mais la situation ne me satisfait pas et il faut que je digère tout ça et que j’effectue ensuite une analyse détaillée», déclarait la skieuse allemande qui vise le petit globe de cristal en slalom géant.

Andrea Ellenberger également n’était pas en paix avec sa performance. «J’ai été déçue à l’arrivée de ne pas voir mon nom en vert. Ça m’a un peu énervée, parce que j’ai les capacités pour faire mieux, il me manque juste un peu de confiance», affirmait la Nidwaldienne lors d’une interview à la télévision suisse. Cette déception peut cependant être relativisée si l’on considère que cette 16e place, obtenue lors de son treizième slalom géant de Coupe du monde, constitue son deuxième meilleur résultat dans la discipline après son 11e rang obtenu à Kronplatz en janvier 2019. Les bases de la saison sont ainsi posées pour la skieuse de 26 ans.

 

Plus de News

Toutes les News
05/03/2021

Marco Odermatt et Stöckli poursuivent ensemble

Avant même les finales de la Coupe du monde de Lenzerheide, Marco Odermatt, skieur suisse le plus en vue actuellement, a déjà prolongé contrat avec son fournisseur Stöckli jusqu’en 2023. Une excellente nouvelle aussi bien pour l’athlète nidwaldien de 23 ans que pour la marque suisse de skis.

En savoir plus
20/12/2020

25e victoire en Coupe du monde pour Fanny Smith

Ce dernier week-end avant Noël a été marqué par un nouveau moment fort pour Stöckli. La Villardoue Fanny Smith a remporté sa 25e victoire en Coupe du monde de skicross à Val Thorens. En ski alpin, du côté des hommes, Marco Odermatt a raté le podium de 4 centièmes.

En savoir plus