2020-10-19

Un début de saison canon – Stöckli sur le podium à Sölden

La Coupe du monde de ski alpin 2020/21 commence très fort pour Marco Odermatt, qui est monté sur la boite et est passé à un cheveu de la victoire lors du slalom géant d’ouverture disputé traditionnellement à Sölden. En terminant 11e, Andrea Ellenberger égale pour sa part son meilleur résultat en Coupe du monde jusqu’à ce jour.

Un début de saison canon – Stöckli sur le podium à Sölden

Après la retraite surprise de Viktoria Rebensburg durant l’été et la blessure (contusion osseuse au talon) de Rasmus Windingstad juste avant le début de saison, seuls Marco Odermatt, Thomas Tumler et Andrea Ellenberger étaient au départ de la première course de Coupe du monde de la saison. «C’est vrai que c’est une petite équipe, mais nous avons de bonnes chances d’obtenir de bons résultats», déclarait Beni Matti, chef de course de Stöckli, à la veille de ces épreuves de Sölden. Cependant, même Matti ne s’attendait probablement pas à ce que Marco Odermatt prenne part à la lutte pour la victoire et qu’Andrea Ellenberger s’approche autant du top 10.

Odermatt a bien commencé à Sölden, sans pour autant se retrouver tout devant. Il a skié un peu sur la retenue sur le haut, mais a ensuite terminé très fort pour finir la première manche au 7e rang, à 0,31 seconde du premier, son collègue d’équipe Gino Caviezel. Le podium était en vue. Le Nidwaldien de 23 ans a ensuite attaqué à fond lors du deuxième passage, sans pour autant prendre trop de risques. Même son drift et sa ligne un peu trop directe dans le mur n’ont pas semblé le perturber. Ce passage spectaculaire a fait perdre un peu de vitesse au skieur de Suisse centrale, mais ses qualités techniques et sa sensibilité sur la neige lui ont permis de tenir une ligne qu’aucun autre skieur n’a été capable de suivre ce dimanche. Marco Odermatt s’est retrouvé à l’arrivée à cinq centièmes de seconde de sa première victoire en slalom géant de Coupe du monde. Pas de quoi se lamenter pour l’athlète du team Stöckli: «Je suis surtout très heureux que Gino (Caviezel, N.D.L.R.) ait réussi à garder trois centièmes d’avance sur Pinturault, et à terminer de cette façon sur le podium», déclarait Odermatt à la télévision autrichienne. Une belle attitude dans un sport individuel souvent imprégné d’égoïsme. «Deux Suisses sur le podium lors de la première course, c’est comme un rêve pour nous.»

Thomas Tumler a pour sa part manqué la qualification pour la deuxième manche de quatre centièmes de seconde seulement. «Je suis seul responsable de ce résultat, je n’ai pas bien attaqué la sortie du tronçon raide. L’aspect positif pour moi est que je ne suis pas loin du top 30 en termes de chrono et que je suis très content de mon nouveau matériel.» L’athlète grison, qui skie régulièrement dans des temps proches d’Odermatt, Caviezel ou Loic Meillard à l’entrainement, va maintenant se battre pour obtenir de meilleurs numéros de dossard et progresser pas à pas.

 «Je savais que, à Sölden en particulier, il était possible de faire beaucoup de choses dans la deuxième manche», déclarait Andrea Ellenberger en se remémorant sa course et sa belle 11e place conquise le samedi. En première manche, après avoir signé un bon départ, de petites fautes se sont glissées dans son ski et la Nidwaldienne n’a malheureusement pas réussi à dessiner des lignes propres. La mauvaise visibilité et ses quelques erreurs ont provoqué un peu d’insécurité chez la skieuse au cours de sa descente, mais ce manque d’assurance a disparu sur le deuxième parcours, à l’image du brouillard qui s’était lui aussi dissipé. Le troisième meilleur chrono obtenu lors de ce passage a permis à Andrea Ellenberger de gagner 14 rangs et de terminer ainsi à la 11e place. «J’ai skié de façon plus agressive, mon départ et mon attaque du mur se sont mieux déroulés… ce n’était pas parfait, mais on peut dire que c’était bien. Dans l’ensemble je suis très satisfaite, c’est un bon début d’hiver». La skieuse de Hergiswil, qui s’est sentie bien et détendue («mieux qu’à aucun moment durant toute la saison passée»), est convaincue qu’en réussissant deux très bonnes manches, une place dans le top 8 est possible.

 

Plus de News

Toutes les News
20/12/2020

25e victoire en Coupe du monde pour Fanny Smith

Ce dernier week-end avant Noël a été marqué par un nouveau moment fort pour Stöckli. La Villardoue Fanny Smith a remporté sa 25e victoire en Coupe du monde de skicross à Val Thorens. En ski alpin, du côté des hommes, Marco Odermatt a raté le podium de 4 centièmes.

En savoir plus
17/12/2020

4 courses, 6 podiums – un départ canon en skicross

L’équipe Stöckli de skicross s’est présentée en grande forme lors de l’ouverture de la saison de Coupe du monde. Les athlètes sont montés à trois reprises sur la boite le premier jour et ont même trusté un podium le deuxième jour.

En savoir plus