2021-03-05

Marco Odermatt et Stöckli poursuivent ensemble

Avant même les finales de la Coupe du monde de Lenzerheide, Marco Odermatt, skieur suisse le plus en vue actuellement, a déjà prolongé contrat avec son fournisseur Stöckli jusqu’en 2023. Une excellente nouvelle aussi bien pour l’athlète nidwaldien de 23 ans que pour la marque suisse de skis.

Marco Odermatt et Stöckli poursuivent ensemble

Cela fait déjà 13 ans que Stöckli et Marco Odermatt collaborent, des premières courses du Grand Prix Migros jusqu’aux épreuves de Coupe du monde actuelles, où le sportif suisse brille dans de nombreuses disciplines. Il est déjà monté à sept reprises sur le podium au cours de la saison, dont une fois sur la plus haute marche à l’occasion du slalom géant de Santa Caterina, et la saison n’est pas encore terminée. Plusieurs courses sont encore au programme de la Coupe du monde, avec en conclusion les finales de Lenzerheide, lors desquelles Marco Odermatt espère briller et remporter de précieux points en slalom géant, Super-G et descente.

Marco Odermatt, plus grand espoir du ski helvétique, et Stöckli, plus grand fabricant de skis en Suisse, sont sur la même longueur d’onde depuis de nombreuses années. Stöckli souhaite poursuivre sa progression à l’international et Marco Odermatt constitue pour cela un excellent ambassadeur, prêt à assumer pleinement son rôle. «Marco représente parfaitement la marque Stöckli. Il apprécie comme nous la qualité et la précision, il est ambitieux au niveau sportif et est ouvert et sympathique… tout à fait dans l’esprit suisse!», déclare Marc Gläser, CEO de Stöckli. «Nous sommes très heureux qu’un athlète de la classe de Marco soit convaincu qu’il pourra se battre pour les premières places avec notre matériel à l’avenir également. Cela confirme la qualité de nos produits et de notre politique dans le domaine de la compétition. Nous équipons dès leur plus jeune âge des athlètes suisses avec des skis très performants et nous les accompagnons ensuite jusqu’au sommet.»

Et que dit Marco Odermatt à propos de la prolongation de son contrat? «Le matériel fourni par Stöckli est très performant et je bénéficie d’un excellent soutien de la part de toute l’équipe. Je me sens très à l’aise au sein de l’entreprise et j’apprécie l’atmosphère familiale, le professionnalisme et les échanges. La passion du ski est vraiment perceptible partout chez Stöckli.»

Avec cette prolongation de contrat jusqu’à la fin de la saison 2022/23, c’est une collaboration fructueuse qui se poursuit. Tout est maintenant en place pour aborder sereinement les dernières compétitions de la saison, en se rappelant que le Nidwaldien est encore en course pour remporter le classement général de la Coupe du monde. Et une fois les dernières épreuves terminées, ce seront déjà les préparatifs de la prochaine saison qui commenceront, avec en ligne de mire les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Cela fait déjà 13 ans que Stöckli et Marco Odermatt collaborent, des premières courses du Grand Prix Migros jusqu’aux épreuves de Coupe du monde actuelles, où le sportif suisse brille dans de nombreuses disciplines. Il est déjà monté à sept reprises sur le podium au cours de la saison, dont une fois sur la plus haute marche à l’occasion du slalom géant de Santa Caterina, et la saison n’est pas encore terminée. Plusieurs courses sont encore au programme de la Coupe du monde, avec en conclusion les finales de Lenzerheide, lors desquelles Marco Odermatt espère briller et remporter de précieux points en slalom géant, Super-G et descente.

Marco Odermatt, plus grand espoir du ski helvétique, et Stöckli, plus grand fabricant de skis en Suisse, sont sur la même longueur d’onde depuis de nombreuses années. Stöckli souhaite poursuivre sa progression à l’international et Marco Odermatt constitue pour cela un excellent ambassadeur, prêt à assumer pleinement son rôle. «Marco représente parfaitement la marque Stöckli. Il apprécie comme nous la qualité et la précision, il est ambitieux au niveau sportif et est ouvert et sympathique… tout à fait dans l’esprit suisse!», déclare Marc Gläser, CEO de Stöckli. «Nous sommes très heureux qu’un athlète de la classe de Marco soit convaincu qu’il pourra se battre pour les premières places avec notre matériel à l’avenir également. Cela confirme la qualité de nos produits et de notre politique dans le domaine de la compétition. Nous équipons dès leur plus jeune âge des athlètes suisses avec des skis très performants et nous les accompagnons ensuite jusqu’au sommet.»

Et que dit Marco Odermatt à propos de la prolongation de son contrat? «Le matériel fourni par Stöckli est très performant et je bénéficie d’un excellent soutien de la part de toute l’équipe. Je me sens très à l’aise au sein de l’entreprise et j’apprécie l’atmosphère familiale, le professionnalisme et les échanges. La passion du ski est vraiment perceptible partout chez Stöckli.»

Avec cette prolongation de contrat jusqu’à la fin de la saison 2022/23, c’est une collaboration fructueuse qui se poursuit. Tout est maintenant en place pour aborder sereinement les dernières compétitions de la saison, en se rappelant que le Nidwaldien est encore en course pour remporter le classement général de la Coupe du monde. Et une fois les dernières épreuves terminées, ce seront déjà les préparatifs de la prochaine saison qui commenceront, avec en ligne de mire les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Plus de News

Toutes les News
31/05/2022

ELLE A TOUJOURS LE DERNIER MOT

Une fois que les skis sont poncés, mis en paires et rectifiés, ils sont prêts à partir sur les pistes… ou en tout cas on pourrait le penser. Mais les choses ne se passent pas exactement de cette manière. Avant d’être libérés, les skis sont examinés encore une fois à la loupe et les dernières étapes de la production sont effectuées. C’est Vreni Wobmann, 51 ans, responsable de l’équipe de contrôle de la qualité, qui a le dernier mot.

En savoir plus
04/05/2022

LES DEUX FONT LA PAIRE

Il a déjà uni des milliers de couples et leur nombre augmente chaque jour. Il ne s’agit pas ici d’un célébrant de mariage ou d’un thérapeute de couple, mais de Thomas Hänsli, 42 ans, qui est chargé chez Stöckli de trouver à chaque ski son jumeau.

En savoir plus