2021-12-06

Marco Odermatt revient en Europe en leader

Une victoire et une deuxième place – la récolte de Marco Odermatt à Beaver Creek a été belle. Le Nidwaldien revient en Europe en occupant la tête du classement général de la Coupe du monde.

Marco Odermatt revient en Europe en leader

La symbiose qui existe depuis des années entre le skieur d’instinct Marco Odermatt et le matériel Stöckli se poursuit cet hiver, aussi dans les disciplines de vitesse. Après sa victoire en slalom géant à Sölden et sa quatrième place dans la descente de Lake Louise, tout le monde était impatient de voir comment «Odi» allait s’en sortir sur la fameuse piste «Birds of Prey» de Beaver Creek (USA).

Le skieur de Nidwald a répondu de la plus belle des manières aux attentes, en remportant le premier Super-G de la saison avec une avance de 78 centièmes de seconde sur l’Autrichien Matthias Mayer. Sa progression est impressionnante et visible, et comme les observateurs ont pu le constater, il a apporté de nouveaux éléments dans sa façon d’évoluer sur la neige. Après la course, l’athlète du team Stöckli a comparé sa performance avec son premier succès en Coupe du monde, également obtenu à Beaver Creek en 2019. «Il y a deux ans, j’avais gagné en provoquant la chance, j’avais skié au-delà de mes limites. J’étais aussi à la limite aujourd’hui, mais tout était sous contrôle». Sur un parcours qui présentait quelques embûches, Odermatt a eu par moments le sentiment de ne pas avoir bien skié. Il a donc décidé de corriger ses insuffisances présumées en prenant un peu plus de risques sur le bas. Ses «corrections» ont très bien fonctionné, lui qui a terminé avec 78 centièmes d’avance sur le second, une marge plus que confortable en fin de compte.

Le lendemain, le citoyen de Nidwald a montré qu’en plus de ses qualités sur la neige, il possède aussi un bel état d’esprit sportif. Il a manqué au skieur de 24 ans seulement trois centièmes de seconde pour remporter sa deuxième victoire en 24 heures. Il a selon lui eu du mal à retrouver la tension nécessaire après sa victoire de la veille et a exprimé tout son respect pour des athlètes comme Marcel Hirscher, capables d’enchainer victoire après victoire au cours de leur carrière. Marco Odermatt a aussi livré cette phrase, qui caractérise parfaitement sa nature: «Bien sûr que j’aurais aimé avoir les trois centièmes de mon côté, mais je laisse cette victoire de bon cœur à Alex (Aamodt Kilde, NDLR), il revient de blessure et a mérité cette première place».

Lors de l’unique descente disputée à Beaver Creek, Odermatt a commis une erreur dans la partie centrale, ce qui ne lui a pas permis de faire mieux que 15e. Après 6 des 36 courses de la Coupe du monde, le skieur de l’équipe Stöckli occupe la tête du classement général de la Coupe du monde avec 346 points. La saison chez les hommes se poursuivra maintenant le 11 décembre avec le slalom géant de Val d’Isère.

Après une longue pause due à une blessure, Thomas Tumler a vécu un bon début de saison 2021/22 avec deux résultats dans le top 30 en Coupe du monde, dans les deux Super-G disputés à Beaver Creek. Quant au Slovène Martin Cater, sa 13e place de la descente de samedi constitue à coup sûr un résultat encourageant. Il s’agit de sa meilleure performance en Coupe du monde depuis sa victoire surprise dans la descente de Val-d’Isère il y a un peu moins d’un an.

Chez les filles, après l’unique entrainement de descente, Ilka Stuhec s’attendait à mieux lors des deux courses disputées sur la piste de Lake Louise. La double championne du monde, qui a déjà gagné des épreuves dans la station canadienne, ne s’est finalement classée «que» 16e et 20e. Cela ne correspond pas encore aux objectifs déclarés, mais en sachant que la skieuse slovène éprouve toujours des difficultés quand les conditions de visibilité sont mauvaises, ces deux résultats sont tout de même encourageants.

Noémie Kolly n’a pour sa part pas eu de chance. Elle a frappé un piquet avec le bras droit lors de la première descente, ce qui l’a obligée à renoncer aux deux courses suivantes. Une contusion très gênante au niveau des muscles et d’un nerf de l’avant-bras a empêché la skieuse romande de tenir correctement son bâton. La sportive de 23 ans devrait toutefois être en mesure de participer aux courses du week-end prochain à Saint-Moritz.

Plus de News

Toutes les News
29/11/2022

3 COURSES, 3 PODIUMS

Marco Odermatt a démarré cette nouvelle saison encore mieux que la précédente. À sa victoire en géant à Sölden, il a ajouté à Lake Louise une première place en super-G et un podium en descente. Trois podiums en trois courses donc, et un duel électrisant et déjà bien engagé avec Aleksander Aamodt Kilde.

En savoir plus
22/11/2022

Les premiers points de slalom 2022/23 sont dans la boite

Après les annulations de Sölden, Zermatt et Lech/Zürs, les femmes ont enfin pu lancer leur saison de Coupe du monde de ski alpin ce week-end. Et en skicross, le temps des compétitions a commencé avec des podiums pour les athlètes Stöckli.

En savoir plus