2021-11-22

Thomas Tumler gagne à Copper Mountain

La saison d’hiver 2021/22 a véritablement commencé, les athlètes Stöckli sont en piste dans le monde entier, ou presque. L’élite du skicross est en route pour la Chine et Thomas Tumler a remporté un slalom géant aux États-Unis.

Thomas Tumler gagne à Copper Mountain

Thomas Tumler est de retour aux affaires! Alors qu’une hernie discale l’avait largement handicapé la saison dernière, le sportif grison de 32 ans retrouve progressivement la forme au plus haut niveau. L’athlète du team Stöckli a fait son retour lors de la course parallèle de Lech/Zürs, avant de se rendre à Copper Mountain (USA). Là, il a participé durant le week-end à deux courses de la coupe continentale nord-américaine NorAm, dans le but d’améliorer ses points FIS en slalom géant et de retrouver le rythme en compétition.

Tumler n’est pas parvenu à monter sur le podium le samedi pour 19 centièmes de seconde en raison d’une erreur lors de la deuxième manche. Mais il a prouvé qu’il était sur la bonne voie en terminant la course au quatrième rang, et son heure est venue un jour plus tard. Deuxième après la première manche et cinquième meilleur temps de la deuxième, il devait encore attendre la descente d’Andreas Zampa, skieur le plus rapide sur le premier tracé, pour connaitre son classement. Mais le Slovaque n’a pas livré la marchandise et est retombé à la 8e place, offrant ainsi au skieur suisse sa première victoire depuis celle obtenue en février 2018 à Saint-Moritz, à l’occasion d’une épreuve de Coupe d’Europe.

Sur le front de la Coupe du monde, les filles avaient rendez-vous à Levi (FIN) pour disputer deux slaloms. Nicole Good, Carole Bissig et Lila Lapanja ont défendu les couleurs de Stöckli et lutté pour des points de Coupe du monde, mais il leur a manqué (encore) un petit quelque chose.

En skicross, le début de saison a été synonyme de succès pour le team Stöckli. Alors que les stars du circuit telles que Fanny Smith, Talina Gantenbein, Sanna Lüdi, Marielle Thompson ou Alex Fiva attendaient à l’aéroport de Francfort leur vol charter pour la Chine, où se disputeront les premières courses de Coupe du monde, les premières courses de Coupe d’Europe se sont déroulées en Autriche, au Pitztal plus précisément. Gil Martin a marqué les esprits lors des qualifications en réalisant le meilleur temps, avant de se hisser assez facilement jusqu’en demi-finale. Il a alors commis une erreur tactique et n’a pu se battre que pour les places 5 à 8, au lieu des rangs 1 à 4. Il s’est cependant nettement imposé dans la petite finale et peut donc se réjouir de ce bon début de saison. «Mon erreur stupide m’a passablement contrarié dans un premier temps», relatait Gil Martin, «mais je suis en fin de compte satisfait de mon retour, après un hiver 2020/21 pratiquement sans compétition. Mis à part cette erreur, la performance était au rendez-vous.»

Plus de News

Toutes les News
31/05/2022

ELLE A TOUJOURS LE DERNIER MOT

Une fois que les skis sont poncés, mis en paires et rectifiés, ils sont prêts à partir sur les pistes… ou en tout cas on pourrait le penser. Mais les choses ne se passent pas exactement de cette manière. Avant d’être libérés, les skis sont examinés encore une fois à la loupe et les dernières étapes de la production sont effectuées. C’est Vreni Wobmann, 51 ans, responsable de l’équipe de contrôle de la qualité, qui a le dernier mot.

En savoir plus
04/05/2022

LES DEUX FONT LA PAIRE

Il a déjà uni des milliers de couples et leur nombre augmente chaque jour. Il ne s’agit pas ici d’un célébrant de mariage ou d’un thérapeute de couple, mais de Thomas Hänsli, 42 ans, qui est chargé chez Stöckli de trouver à chaque ski son jumeau.

En savoir plus