2023-01-24

Chance dans la malchance pour Marco Odermatt

Seconde de frayeur pour Marco Odermatt et moment particulier lors de l’édition 2023 de Kitzbühel.

Chance dans la malchance pour Marco Odermatt

Les choses n’auraient pas dû se passer comme ça. Vendredi, Marco Odermatt s’est blessé au genou lors de la descente de Coupe du monde de Kitzbühel. Mais on peut dire «heureusement que ce n’est pas plus grave». Le Nidwaldien a en effet évité, avec beaucoup de chance et encore plus de talent, une sortie de piste dramatique qui se serait terminée dans les filets, avec un risque de blessure bien plus sérieux.

Les examens médicaux effectués à Kitzbühel n’ont révélé aucune autre blessure sérieuse chez Marco Odermatt, hormis une contusion du ménisque. On ne sait pas encore s’il participera mercredi (25 janvier) – comme Thomas Tumler – au premier slalom géant de Coupe du monde disputé en nocturne, à Schladming (AUT). Un test d’effort sera effectué sur piste, pour savoir si «Odi» pourra s'élancer au départ. «Marco connait son corps et a déjà suffisamment d’expérience pour prendre cette décision. Un test sur la neige est en tout cas judicieux. Il ne forcera rien inutilement, la participation aux championnats du monde est prioritaire», explique le chef de course de Stöckli, Beni Matti.

Un moment particulier a eu lieu dans la chic station de ski tyrolienne pour Marco Kohler, 25 ans, dont la carrière était sur le point de s’achever en 2020 suite à une grave blessure au genou. En raison de l’absence d’Odermatt au départ, Kohler a vécu ses débuts en Coupe du monde lors de la deuxième descente sur la Streif samedi. «J’aurais préféré disputer ma première course de Coupe du monde aux côtés d’Odi plutôt qu’à sa place», déclarait le Bernois, grand pote d’Odermatt. «Kohle» n’a pas réussi à glaner ses premiers points de Coupe du monde, mais il est définitivement de retour sur la scène du cirque blanc. Son départ dans la descente la plus difficile du monde est un signe clair.

Plusieurs jeunes athlètes du team Stöckli ont réalisé de belles performances ces derniers jours, et ont fait comprendre qu’il faudra compter avec eux à l’avenir. À Kitzbühel, Alexis Monney a prouvé que sa 10e place au Lauberhorn n’était pas due au hasard. Parti avec le dossard 37, le Fribourgeois a dompté la «Streif» et s’est classé onzième. La Saint-Galloise de 22 ans Janine Schmitt a conquis ses premiers points de Coupe du monde avec une belle 26e place lors de sa seulement deuxième course au plus haut niveau. Noemie Kolly a démontré lors de son retour sur l’«Olympia delle Tofane» qu’elle était à nouveau en forme après son opération pour une hernie discale. Les bons classements reviendront certainement dès qu’elle aura suffisamment de kilomètres d’entrainement et de course dans les jambes. Et lors des championnats du monde juniors à St. Anton (AUT), il n’a manqué que 22 centièmes de seconde au Simmentalois Sandro Zurbrügg (20 ans) pour décrocher une médaille en slalom géant.

Podiums pour Maier et Thompson
Après une pause d’environ un mois, les spécialistes du skicross ont également retrouvé l’adrénaline de la Coupe du monde. Lors des deux courses féminines disputées à Idre Faell (SUE), Daniela Maier (ALL) et Marielle Thompson (CAN) ont chacune décroché un podium.

Maier, qui s’est définitivement fait une place parmi les meilleures, a terminé troisième dans la première course, et Thompson a obtenu le même résultat lors de la deuxième épreuve. Chez les hommes, Daniel Bohnacker (ALL) a fait son retour après une pause due à une blessure, et s’est qualifié pour la petite finale avant de terminer huitième. En revanche, le Suisse Jonas Lenherr n’a pas pu prendre le départ en raison d’une contusion à la cage thoracique, survenue lors d’une chute à l’entrainement en Suède.

 

Plus de News

Toutes les News
27/03/2024

Stöckli freut sich über fünf Kristallkugeln und mehr

Les Coupes du monde et d’Europe de ski alpin 2023/24, ainsi que la Coupe du monde de skicross, sont terminées. Marco Odermatt et Marielle Thompson ont signé des performances exceptionnelles, synonymes d’un hiver extraordinaire pour Stöckli Swiss Sports AG. Mais ce n’est pas tout!

En savoir plus
20/03/2024

Le malheur d’Odermatt fait le bonheur de Tumler

Marco Odermatt était sûr de remporter le globe de cristal en slalom géant, et était prêt à réaliser la «saison parfaite» dans la discipline lors des finales de la Coupe du monde. Mais cela n’a malheureusement pas été le cas et c’est Thomas Tumler qui en a profité. À noter en outre les bonnes nouvelles en provenance de la Coupe d’Europe et du skicross.

En savoir plus